Le prêt à taux zéro

Pensez au prêt à taux zéro 2018*
pour financer votre maison neuve !

Le PTZ est renouvelé pour 2018 et ses conditions d’obtention sont modifiées. La loi de finances 2018 prévoit en effet un recentrage du prêt à taux zéro dans le neuf sur les zones les plus tendues : grandes villes et grandes agglomérations et le dispositif sera exclu progressivement dans les zones périurbaines et rurales.

Qu’est-ce que le PTZ ? 

L’ « emprunt à taux zéro » est un prêt sans intérêt, accordé par l’État, notamment sous conditions de ressources et si vous n'avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années. Sa durée totale ne peut pas dépasser les 25 ans. Il peut être assorti d’une période de différé d’une durée de 5, 10 ou 15 ans, durant laquelle le ménage ne paie aucune mensualité sur son PTZ. Le « PTZ » vient en complément du ou des autres prêts contractés auprès des banques ou d’organismes spécialisés.

Ce qui a changé depuis le 1er janvier 2018 ?

Ce qui a changé à partir du 1er janvier 2018 concerne en particulier la définition du zonage dans les logements neufs.

La part du PTZ 2018 dans le neuf reste inchangée pour les zones « tendues » A, A bis et B1, soit 40 %, prolongés jusqu’au 31 décembre 2021. Les zones B2 et C (à dominante rurale) auront un taux fixé à 20% (jusqu’au 31 décembre 2019).

Certaines « conditions du PTZ 2017 » perdurent. Pour bénéficier du prêt à taux zéro, il ne faut pas dépasser un plafond de revenus, défini par la taille du ménage et la localisation du bien à acheter.