RE 2020 : une application par étape

Présentée par le gouvernement comme une « révolution », la réglementation environnementale RE 2020 succèdera à la RT 2012 dès cet été. Sa mise en place sera progressive et par étape pour permettre aux acteurs de la construction de s’adapter à des normes strictes.

Maison Familiale vous détaille les grandes étapes de l’application de la RE 2020.

La RE 2020 : des objectifs environnementaux ambitieux

Le cap est clairement fixé : la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 constitue un premier pas en France vers la neutralité carbone c’est-à-dire une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

Cet objectif très ambitieux passe par des réformes et des changements radicaux, notamment dans le milieu de la construction dont l’empreinte carbone est réputée élevée.

L’État a ainsi dégagé trois priorités via cette réglementation RT 2020 :

  • diminuer l’impact des travaux de construction sur l’environnement ;
  • améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs ;
  • garantir la fraîcheur dans les logements en période caniculaire.

 

Mise en application de la RE 2020 : les dates à retenir

La mise en application de la réglementation environnementale RE 2020 sera progressive. Cela permettra aux constructeurs de maison et aux nombreux acteurs et fournisseurs du BTP de s’adapter aux nouvelles dispositions.

Retardée de 6 mois en raison de la crise sanitaire, la RE 2020 devrait entrée en vigueur cet été 2021*, avec :

  • l’interdiction des chaudières à gaz dans les maisons neuves ;
  • la consommation d’énergie limitée à un seuil de 4 kg de CO2/m2/an pour les logements individuels neufs ;
  • les logements collectifs neufs verront quant à eux leur seuil fixé dans un premier temps à 14 kg de CO2/m2/an. Il sera ensuite abaissé en 2024 à 6 kg de CO2/m2/an.

L’interdiction du chauffage au gaz entrera en vigueur en 2024 pour les constructions de logements collectifs. Avec elle, sera alors entérinée la fin des énergies fossiles dans les habitations neuves (l’interdiction des chaudières au fioul est actée pour 2022).

Objectifs et échéances

À travers la RE 2020, l’État vise à l’horizon 2030 une baisse d’au moins 30 % de la consommation énergétique des bâtiments neufs et des émissions de gaz à effet de serre dans la construction. Côté dates, deux paliers ont été programmés pour cela : un premier en 2024 (-15 %) et un deuxième en 2027 (-25 %).

Quels sont les outils de la RE 2020 ?

Pour atteindre la sobriété énergétique, les responsables de la RE 2020 s’appuient sur un indicateur-clé : le Besoin bioclimatique ou « Bbio ».

Mis au point dans le cadre de la RT 2012, il représente les besoins en énergie nécessaires à un logement pour afficher une température confortable, au regard de sa conception générale (isolation, orientation…).

Le Bbio de cette nouvelle réglementation RE 2020 est réduit de 30 % par rapport aux normes de l’ancienne réglementation thermique RT 2012.

Concernant la construction et les équipements des logements neufs, des moyens à faible empreinte carbone seront de fait à privilégier pour espérer atteindre ce nouveau seuil ambitieux.

Les constructeurs devront avoir massivement recours à des matériaux biosourcés (comme le bois) et aux énergies renouvelables (pompes à chaleur, chauffage biomasse, solaire…).

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la RE 2020 et ses conséquences sur votre projet de construction de maison en réflexion ? Prenez rendez-vous avec les conseillers Maison Familiale qui vous donneront toutes les clés pour comprendre la nouvelle réglementation environnementale et ses répercussions sur votre future maison.

*sous réserve de la version définitive de la réglementation publiée d’ici la fin du premier trimestre.

Besoin d'inspiration
Téléchargez notre brochure
Téléchargez la brochure