Etre plus écolo dans sa maison

Le gouvernement a officialisé le report de la RE 2020 au 1er janvier 2022, en réponse à l’inquiétude des professionnels du bâtiment. Maison Familiale vous explique les raisons de ce nouveau calendrier et les ajustements décidés par l’exécutif. 

Réglementation environnementale 2020 : les raisons du report

Les professionnels de la construction ont été entendus. Suite à une grande consultation menée sur la RE 2020, le Ministère de la Transition écologique a revu sa copie sur plusieurs points.

Au premier rang desquels : la date d’application de la nouvelle réglementation environnementale 2020. Déjà repoussée à l’été 2021 en raison de la crise sanitaire, la RE 2020 a de nouveau été reportée de 6 mois. C’est donc au 1er janvier 2022 qu’elle entrera officiellement en vigueur, en lieu et place de la RT 2012.

De nombreux acteurs du BTP s’étaient en effet mobilisés, déplorant une mise en place de la RE 2020 jugée trop rapide. Ils demandaient plus de temps pour s’adapter progressivement aux nouvelles normes imposées par la loi. Celles-ci ont d’ailleurs été également en partie revues à la baisse à l’occasion de cette révision des échéances.

Les autres ajustements de la RE 2020

Les professionnels regrettaient des mesures trop strictes qui les mettraient en difficulté. Sur ce point, le gouvernement leur a aussi donné raison.

Initialement interdit dès l’entrée en vigueur de la réforme, le chauffage au gaz dans les logements individuels neufs a gagné 2 ans de sursis. Son usage dans les constructions neuves sera ainsi autorisé pour les permis de construire déposés avant le 31 décembre 2023 (dans le cadre des lotissements desservis en gaz).

 Ce nouveau report a également pour conséquence le décalage d’un an des étapes de décarbonation programmées jusqu’à 2030.

Le nouveau calendrier de la RE 2020

2025 : la fin des énergies fossiles dans les logements neufs et une première baisse des émissions de gaz à effet de serre.

2028 : un 2e palier de baisse pour les émissions de gaz à effet de serre.

2031 : l’objectif de -30 % de baisse des émissions de gaz à effet de serre.

L’exécutif a aussi modifié le volet dédié aux matériaux de construction. À l’origine, celui-ci encourageait le recours massif au bois et aux matières biosourcées pour la construction.

La nouvelle mouture de la RE 2020 parle désormais de « mixité des matériaux » : cela comprend donc le béton et la brique, à condition que les filières concernées réduisent leur impact environnemental.

Les enjeux de la réglementation environnementale

Le bâtiment représente 1/4 des émissions de gaz à effet de serre enregistrées chaque année en France (source : Ministère de la Transition Écologique).

Fort de ce constat, l’objectif de la RE 2020 est donc de réduire ces émissions de près de 30 % d’ici 2031.

Pour les maisons individuelles, un seuil drastique de 4 kg de CO2/m2/an a été fixé concernant la consommation d’énergie. Sur ce plan, les principaux enjeux de la RE 2020 sont restés intouchés.

La RE 2020 en 4 axes de travail

 

  • la sobriété énergétique
  • la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments, tout au long de leur cycle de vie
  • la sortie des énergies fossiles
  • l’amélioration du confort d’été

À travers cette nouvelle réglementation, le gouvernement place ainsi en ligne de mire la neutralité carbone à l’horizon 2050. Un horizon commun sur lequel constructeurs et propriétaires peuvent se positionner dès aujourd’hui.

 

Vous souhaitez faire construire une maison écologique en 2021 ? Contactez nos conseillers Maison Familiale pour obtenir tous les renseignements nécessaires à la concrétisation de votre projet de construction, et l’inscrire dès aujourd’hui dans les exigences environnementales de demain.

Besoin d'inspiration
Téléchargez notre brochure
Téléchargez la brochure