porte-ouverte-maison-familiale-prouvy

Fin d’un suspense qui aura duré près de 2 ans : la réglementation environnementale 2020 entrera en vigueur au 1er janvier 2022, après un calendrier chamboulé par la pandémie. Le nouveau texte rompt avec la tradition de la « réglementation thermique » (RT 2012) pour inaugurer la « réglementation environnementale », davantage tournée sur la prise en compte des impacts d’un bâtiment, de sa construction à sa démolition.

Il instaure aussi la notion de confort d’été, dépassant le seul critère de l’isolation hivernale.

 On fait le point sur ce qui va changer au 1er janvier !

RE 2020 : de quoi s’agit-il ?

La réglementation environnementale 2020 vient remplacer, dans le bâtiment, la réglementation thermique 2012 qui s’appliquait jusqu’à présent.

Le décret d’application n°2021-1004 du 29 juillet 2021 a confirmé la date de son entrée en vigueur au 1er janvier 2022, du moins pour les logements. Cette évolution constitue un changement majeur pour toute la filière du bâtiment.

Son objectif est triple :

  • intégrer davantage de sobriété énergétique dans le bâtiment
  • décarboner l’énergie qui y est utilisée et diminuer l’impact carbone de la filière bâtiment,
  • garantir le confort des habitations et des bâtiments en général lors des épisodes caniculaires.

Bon à savoir : les ambitions de la RE 2020

À titre d’exemple, cette nouvelle réglementation renforce de 30% les exigences de sobriété énergétique du bâtiment par rapport à la RT 2012. Elle donne aussi la priorité à l’utilisation de matériaux biosourcés et incite à l’utilisation de solutions passives ou sobres pour assurer le confort d’été des habitations.

Les conséquences de la RE 2020 sur la construction de maison

La plupart des conséquences de l’entrée en vigueur de la RE 2020 seront gérées par le constructeur de maisons individuelles.

Afin de satisfaire aux exigences environnementales, notamment pour ce qui concerne l’utilisation de matériaux biosourcés, les constructeurs et les maîtres d’œuvre pourront se référer aux fiches de déclaration environnementale et sanitaire des matériaux et aux profils environnementaux des produits.

Le principal impact que le client final est susceptible de remarquer dans son projet de construction, viendra de la source du mode de chauffage. En fixant un seuil maximum d’émissions de gaz à effet de serre (CO2), la RE 2020 privilégie de facto les sources de chauffage durables, comme :

Le chauffage gaz au prisme de la RE 2020

Le seuil maxi de CO2 fixé par la RE 20202 sera de 4 kg CO2/m2/an : ce qui correspond à 400 kg pour une maison de 100 m2.

Or chauffer au gaz une telle maison reviendrait à émettre au moins 2  tonnes de CO2 par an ! Ce qui rend le chauffage au gaz quasiment impossible à concilier avec la nouvelle réglementation.

Calendrier RE 2020 : quelles sont les prochaines étapes ?

La RE 2020 entre en vigueur dès le 1er janvier 2022. Après cette date, tous les permis de construire délivrés pour des logements devront respecter cette nouvelle réglementation.

L’application de la règle aux bâtiments de bureaux et aux bâtiments d’enseignement se fera de façon progressive en 2022, la loi devant s’appliquer par étapes.

Il sera toutefois possible d’obtenir des dérogations, notamment pour le chauffage au gaz, lorsqu’un permis d’aménager prévoyant une desserte de gaz a été délivré avant 2022.

 

 

Les constructeurs de maisons individuelles ont déjà pris de bonnes habitudes en matière de conception bioclimatique des logements. N’hésitez pas à aborder avec votre conseiller, l’intégration de la RE 2020 dans le process de construction Maison Familiale. Construire de façon plus respectueuse, c’est s’assurer du confort de votre maison en toute saison et de la protection de votre environnement et cadre de vie.

Besoin d'inspiration
Téléchargez notre brochure
Téléchargez la brochure