Plancher chauffant

Confort d’utilisation, discrétion de l’appareillage, économies d’énergie… Les planchers chauffants séduisent par leurs atouts lors d’un projet de construction. Ils n’ont pourtant pas toujours eu bonne réputation. Découvrons quels sont les avantages à choisir ce mode de chauffage, et les points à anticiper pour son installation.

Le plancher chauffant, de quoi s’agit-il ?

Le choix du mode de chauffage, s’il n’apparaît pas prioritaire au début d’un projet de construction de maison, est pourtant un aspect fondamental du bien-être des occupants et de la consommation d’énergie du futur bâtiment.

Parmi les dispositifs existants, le plancher chauffant s’adressera plus particulièrement aux propriétaires ayant un projet de construction, voire de rénovation lourde. Car comme son nom l’indique, il passe par le sol.

Cet équipement déploie un réseau de tubes, en spirale ou en serpentine, et fonctionne :

  • soit à l’électricité, via des résistances,
  • soit en faisant circuler de l’eau, utilisée comme fluide caloporteur.

Son fonctionnement est indépendant de la source d’énergie choisie : il peut être alimenté par des énergies fossiles comme renouvelables (chaudière au fioul, à bois, électricité, pompe à chaleur…).

Les avantages du plancher chauffant dans une maison

Chauffage par le sol : le choix du confort

Longtemps mal considéré, car installé en masse dans les barres de logements sociaux construits dans les années 60’ et 70’, le chauffage au sol figure parmi les modes de chauffage les plus confortables dans une maison individuelle.

Contrairement aux premiers modèles utilisés comme des radiateurs posés au sol, pouvant provoquer des maux de jambes, les planchers chauffants contemporains fonctionnent avec une température relativement basse.

Ils chauffent la chape à une vingtaine de degrés. Cette douce chaleur irradie depuis le sol, mais ne sollicite pas la convection de l’air : ce qui permet de chauffer à une température agréable pour les pieds, sans assécher l’air de la pièce.

L’Ademe définit la chaleur produite par le plancher chauffant comme « agréable », et apportant un « bon confort ».

 

Un plus large choix de revêtements sur un plancher chauffant

Pour habiller un plancher chauffant, le carrelage était jusqu’à lors, le matériau de revêtement privilégié, du fait de sa solidité et sa bonne conductivité thermique.

Mais l’innovation des fabricants de revêtements, alliée à la baisse de la température des nouveaux planchers, a permis d’offrir une gamme plus élargie : les linos et sols PVC souples sont désormais déclinés pour plancher chauffant, avec des colles compatibles.

De même que le parquet : le bois étant un isolant naturel, le choix se portera sur des essences plus passantes (érables, hêtres…) et des lames de faible épaisseur. Le parquet flottant reste toutefois à éviter.

 

Un gain de place dans la pièce avec un chauffage intégré

Autre atout non négligeable : le plancher chauffant dispense d’installer des radiateurs dans chaque pièce. Fini les contraintes liées à l’agencement des meubles et de l’électroménager !

Bon à savoir 

Dans le cadre de la rénovation d’une maison, la pose d’un plancher chauffant apporte un vrai bénéfice en termes de confort et de gain de place. Toutefois, elle nécessite de rehausser le plancher, pour y faire passer les tuyaux ou l’appareil électrique. Ce implique souvent de changer le dimensionnement des portes.

 

Écologique, le plancher chauffant ?

En diffusant une chaleur relativement basse, le plancher chauffant permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, à condition d’opter pour le modèle hydraulique. En effet, bien que le plancher chauffant électrique ne nécessite aucun entretien — contrairement à sa version hydraulique qui nécessite un checkup tous les 5 ans — il reste relativement gourmand en énergie.

Les modèles hydrauliques reviennent quant à eux plus cher l’achat, en raison de leur installation plus complexe, mais restent la solution la plus écologique et la plus économique : notamment parce qu’ils peuvent être couplés à une chaudière solaire pour économiser un peu plus encore, et du fait de leur réversibilité : certain plancher chauffant hydraulique bascule en été sur une circulation d’eau froide et se fait système de climatisation écologique. 

Bon à savoir : les différents modèles de planchers chauffants sont compatibles avec les nouvelles réglementations thermiques des bâtiments.  

Envie de découvrir les autres leviers de confort et d’économies dans une maison neuve ? Les conseillers Maison Familiale répondent à vos questions et vous guident dans le choix d’un mode de chauffage adapté à vos attentes, votre région et votre budget.