Faire construire sa piscine

Tout savoir avant de faire construire sa piscine

Préparation du projet, législation, budget… Autant de questions à se poser avant de se lancer dans un projet de construction de piscine. On vous dit tout.

Pour tout projet de construction de piscine, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel. Ce dernier doit impérativement vous fournir l'attestation d'assurance décennale et l'assurance de responsabilité civile professionnelle qui couvre les risques des chantiers. Dans le cas contraire, passez votre chemin. Pour s’assurer que vous faites appel à un professionnel de confiance, renseignez-vous autour de vous, demandez à voir certaines de leurs précédentes réalisations et comparez les devis.

Une fois choisi, ce dernier pourra vous donner des conseils quant à sa forme, sa mise en œuvre et son emplacement en fonction de l’usage que vous allez en faire (loisir ou nage). Idem pour son système de filtration. Naturelle ou mécanique ? Filtres à média filtrant ? À cartouches ? À diatomites ? Ou encore poches filtrantes ? Ce choix ne se fait pas au hasard et se détermine à l’orée du projet, à l’aide du pisciniste. Il vous aidera également à définir l’endroit idéal pour son installation, en fonction de vos habitudes, de l’exposition du terrain et de la végétation environnante. Autant de questions essentielles à la bonne réussite de son projet.

Bien connaître la réglementation en vigueur

Construire une piscine ne s’improvise pas. Une déclaration de travaux auprès de sa mairie est nécessaire. Pour les piscines de plus de 100 m2 de surface d’eau, un permis de construire est alors imposé. Comme pour la construction d’un abri, veillez à respecter le PLU de votre commune pour élaborer un projet qui s’intégrera parfaitement dans le paysage local.

La sécurité est également primordiale ! La loi oblige à assurer la protection de son bassin enterré afin d’éviter tous risques de noyade. Différentes solutions s’offrent à vous. L’alarme, disposée autour de la piscine sonne lorsque quelqu’un franchit le périmètre. Autres solutions, l’alarme piscine sonar qui détecte les chutes à l’intérieur du bassin, ou encore l’alarme à immersion qui avertit dès qu’un changement de niveau d’eau apparaît. Des solutions qui préviennent, mais qui n’empêchent pas l’accès au bassin comme la bâche, l’abri ou encore les barrières.

Quel budget prévoir ?

Comptez environ 20 000 à 25 000 € pour la réalisation d’une piscine enterrée. Notez que ce prix peut varier (augmenter ou baisser) selon la dimension du bassin, du système de filtration et de la mise en œuvre (monocoque en polyester ou béton maçonné) et du revêtement dans le cas d’une piscine en béton (liner, membrane armée, mosaïque…).

A cela s’ajoute le prix de l’abri ou du système de sécurité choisi, le système d’éclairage, la réalisation de la terrasse autour et bien sûr de l’entretien ! Pour son fonctionnement, il faudra également prévoir différents postes de dépenses : l’électricité pour alimenter la pompe à chaleur (environ 250 €), l’eau pour le remplissage ainsi que les produits d’entretien et de désinfection (environ 100 €). Notez qu’il faut également investir dans du matériel type épuisette pour ramasser les feuilles ou encore un robot nettoyant.

La construction d’une piscine influe également sur vos taxes. Une taxe d’aménagement oscillant entre 300 € et 700 €, selon la surface de votre piscine et votre commune, vous sera demandée pour toute installation. Sachez que la construction d’une piscine enterrée a également un impact sur le montant de la taxe foncière et de la taxe d’habitation (moins de 10 %) puisqu’elle augmente la valeur du bien.

Besoin d'inspiration
Téléchargez notre brochure
Téléchargez la brochure