Piscine naturelle avec cascade

Quoi de mieux que de se prélasser un après-midi d’été sur la terrasse au bord de sa piscine ?... Le faire, au bord d’une piscine naturelle et écologique ! De quoi allier les plaisirs de la baignade avec la satisfaction de respecter l’environnement. Comment fonctionne une piscine naturelle ? Comment la construire, et quelles sont ses contraintes ? Quel prix pour une piscine naturelle ? Autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans cet article dédié.

Comment fonctionne une piscine naturelle ?

S’inscrivant dans la tendance d’un retour au naturel, les piscines naturelles avec cascade et pierres suscitent de plus en plus d’intérêt chez les particuliers.

Construire une piscine naturelle vous permet de profiter des avantages d’un plan d’eau dans un cadre arboré et paisible, donnant l’impression de se baigner dans une rivière ou un étang.

Comme son nom l’indique, elle fonctionne sans produits chimiques, mais avec un coup de pouce de la biodiversité : à ce titre, elle est souvent qualifiée de piscine écologique.

En effet, sous la surface, cette étendue d’eau accueille des plantes qui filtrent, dépolluent et nettoient elles-mêmes l’eau de la piscine.

Mais pour parvenir à cette autonomie, il est nécessaire de définir 3 zones pour une piscine naturelle :

  • la zone de baignade,
  • la zone d’oxygénation où une cascade permet à l’eau de s’oxygéner,
  • la zone de régénération ou zone de lagunage, où les plantes adéquates nettoient l’eau.

Chacune de ces zones devra être plantée de végétaux spécifiques qui assureront la filtration de l’eau de la piscine naturelle.

Piscine naturelle et biodiversité

La présence importante de végétation confère un cadre féérique à votre baignade, et le travail naturel des plantes et des algues de régénération limite l’entretien mécanique du bassin. Toutefois, il vous faudra garantir une répartition adaptée entre les différentes plantes qui filtrent l’eau de la piscine naturelle afin d’anticiper une éventuelle surpopulation d’insectes ou invasion d’algues.

3 raisons de choisir une piscine naturelle

Le plus gros avantage d’une piscine naturelle ? Sa beauté ! Les adeptes apprécient la sensation agréable de se baigner dans un bassin qui donne l’impression de nager en pleine nature, là où une piscine standard apportera une ambiance plus contrôlée et factice.

L’autre atout est son aspect environnemental. Si vous souhaitez aller jusqu’au bout de la démarche de construction d’une maison écologique, la piscine naturelle semble un prolongement logique.

D’autant que comme souvent, écologique rime avec frais de fonctionnement réduit : une piscine naturelle nécessite beaucoup moins d’entretien qu’une piscine classique. Une fois que le système de filtration par les plantes est opérationnel :

  • pas d’hivernage à prévoir,
  • pas d’aspirateur à passer,
  • pas d’accessoires piscine à acheter,
  • les barrières et alarme ne sont pas obligatoires pour le moment (ce qui suppose une vigilance accrue envers les plus jeunes),
  • comme elle est considérée comme un bassin d’agrément, la piscine naturelle n’entre pas en compte dans le calcul de la taxe foncière.

L’emplacement et le prix d’une piscine naturelle : à prendre en compte

Toutefois, pour parvenir à ces bénéfices esthétiques et fonctionnels, il faut réussir à dépasser les contraintes liées à la construction d’une piscine naturelle.

Parmi elles, l’emplacement des bassins : vous ne pouvez pas construire une piscine naturelle où vous voulez. En plus des règlements de voisinage propres à toutes les piscines (impossible, par exemple, de construire une piscine à moins de 3 mètres de la clôture de votre voisin), l’emplacement idéal pour une piscine naturelle est un site semi-ombragé.

Une piscine naturelle a besoin de soleil pour favoriser la photosynthèse des plantes, et éviter une eau trop froide. Mais à l’inverse, trop d’ensoleillement risque de provoquer la prolifération des algues et des micro-organismes.

Côté coûts, le prix d’une piscine naturelle est en moyenne plus élevé que celui d’une piscine classique. Comptez 10 à 15 000 euros pour une piscine standard, et 20 à 30 000 euros pour une piscine naturelle. Il est en effet nécessaire de faire appel à un paysagiste pour le choix des végétaux filtrants, ce qui renchérit le coût du projet.

La présence de 3 bassins nécessite également une surface plus grande à excaver.

Comment faire une piscine naturelle ?

Vous avez sélectionné le site idéal dans votre jardin ? Si vous optez pour une piscine naturelle en autoconstruction, voici les 5 étapes du chantier qui vous attend :

  1. Vous devez déposer une déclaration préalable en mairie pour son aménagement, là où une piscine nécessite un permis de construire (à partir de 100m2 et une déclaration préalable à partir de 10m2). Pensez aussi à regarder les règles en vigueur si vous envisagez de construire un abri piscine.
  2. Le chantier commence ensuite par l’excavation de la terre pour aménager les différents bassins, suivie de la pose d’une géo-membrane destinée à assurer l’étanchéité du fond de la piscine. Pas besoin d’un bassin en béton : il vous faut simplement délimiter différentes profondeurs pour les 3 bassins, et ajouter une cascade dans la zone d’oxygénation pour que l’eau puisse se charger en oxygène.
  3. Une fois vos bassins délimités, vous pouvez les séparer par des murs en pierres naturelles qui ne devront pas dépasser le niveau de l’eau, afin de permettre à l’eau de circuler d’un bassin à l’autre. Les pierres pourront également servir à stabiliser les berges. Pour la zone de lagunage, qui correspond au système de filtration de la piscine, l’idéal est de placer de la roche de lave concassée, qui contribuera à favoriser le développement des plantes de filtration.
  4. Une fois la piscine naturelle construite, vous pouvez réaliser une terrasse en bois sur ses abords, et choisir des plantes décoratives, comme des nénuphars, qui empêcheront la prolifération d’algues en bloquant les rayons du soleil.
  5. Comptez ensuite quelques semaines pour que les plantes se stabilisent et commencent le travail de filtration, avant de profiter pleinement de votre piscine naturelle cet été !

 

 

Piscine naturelle, piscine creusée ou piscine hors sol : n’hésitez pas à vous adresser à votre conseiller Maison Familiale pour vous orienter dans vos choix dès la conception de la maison.

Le moment idéal pour prévoir les espaces, les réseaux, etc. Pour en savoir plus sur les apports d’une maison et d’un jardin écologique, découvrez nos articles sur comment aménager un potager en permaculture et comment récupérer l’eau de pluie !

CTA Annonces

Faites construire

la maison de

vos rêves

Découvrir nos annonces
Besoin d'inspiration
Téléchargez notre brochure
Téléchargez la brochure