PTZ 2017 : Pour une maison familiale à votre image qui vous ressemble

Le prêt à taux zéro, plus connu sous le pseudonyme « PTZ », désigne  un prêt aux conditions très avantageuses accordé par l'etat aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale.   Le nouveau prêt à taux zéro, en vigueur depuis le 1er janvier 2016 (PTZ 2016 - 2017), permet à plus de ménages de devenir propriétaires de leur logement neuf, avec des conditions d’octroi revues et améliorées. Des nouvelles modalités qui peuvent modifier et revoir à la hausse votre projet de maison neuve.

 

 

PTZ 2017 : Ce qui change

  •           Il permettra de financer jusqu’à 40% du montant total du bien immobilier, contre 26% maximum auparavant ;
  •           Les plafonds de ressources sont revus à la hausse : "rapprochez vous de l'Adil pour connaître les conditions de votre région
  •           La période de différé de remboursement, c’est-à-dire la durée pendant laquelle vous n’avez pas à payer les mensualités de remboursement du PTZ, passe de 0 à 14 ans à 5 à 15 ans maximum.
  •           Enfin, la durée du nouveau prêt à taux zéro 2017 s’étend sur un minimum de 20 ans, pour que le montant des mensualités reste raisonnable.

 

 

Essayez notre simulateur PTZ 2017

 

 

Prêt à Taux Zéro 2017 : Quoi de neuf pour mon projet ?

Vous souhaitez faire construire votre maison neuve et bénéficier d’un prêt à taux zéro ; les nouvelles dispositions du nouveau PTZ vont peut-être vous permettre d’envisager votre projet sous un jour nouveau !

En effet, compte-tenu des nouveaux plafonds de ressources et des nouvelles conditions de remboursement, votre budget peut se voir augmenter ; pourquoi ne pas en profiter pour choisir des options ou des prestations auxquelles vous n’auriez pas osé souscrire ? Comme, par exemple, une pièce ou quelques mètres carrés en plus, un garage, des équipements à la pointe de la technologie en matière d’économie d’énergie…

Vous pouvez également utiliser le budget additionnel de votre PTZ 2017 pour vous faire plaisir : imaginons ensemble dès maintenant la maison neuve de vos rêves !

Suite parentale, douche à l’italienne, lavabo double vasque, touches de design avec un escalier ultra-contemporain ou une verrière, ajout de fenêtres panoramiques… Avec le PTZ 2017, tout devient possible !

Parlons des plafonds de ressources ! Petite leçon de calcul et de géographie…

Ces plafonds sont calculés selon votre zone géographique et le nombre de personnes qui occuperont votre logement.

Depuis le  1ER JANVIER 2016 :

Les plafonds de ressources sont revus à la hausse 

Compte-tenu des nouveaux plafonds de ressources et des nouvelles conditions de remboursement, votre budget peut se voir augmenter ; pourquoi ne pas utiliser le budget additionnel de votre PTZ 2017 pour vous lancer : imaginons ensemble dès maintenant la maison neuve de vos rêves !

 

 

 

 

                         
*LE CLASSEMENT DES COMMUNES DANS LES ZONES A, B OU C  RÉSULTE DE L’ARRÊTÉ DU 1ER AOÛT 2014 APPLICABLE À COMPTER DU 1ER OCTOBRE 2014.

Situez-vous en découvrant ici les zones déterminées pour le PTZ 2017 :
            
carte ptz 2016
Zone A bis :
C’est la zone dite « fortement tendue » Cette zone comprend Paris et 29 communes de la petite couronne.

Zone A :
C’est la zone dite « fortement tendue » parce qu’elle dispose d'une demande bien plus importante que l'offre immobilière.
Elle comprend Paris, la petite couronne et la deuxième couronne jusqu'aux limites de l'agglomération parisienne, la Côte d'Azur (bande littorale Hyères-Menton) et le Genevois français.
Zone B1 :
Il s’agit de la zone dite « tendue » qui comprend les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne autour de Paris, quelques agglomérations réputées pour leur immobilier coûteux (Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, La Rochelle, Saint-Malo), le pourtour de la Côte d'Azur, les départements outre-mer et la Corse.
Zone B2 :
Elle désigne la zone dite « moyennement tendue » : les autres agglomérations de plus de 50 000 habitants, les autres zones frontalières ou littorales réputées pour leur immobilier coûteux, ou à la limite de l'Ile-de-France.
Zone C :
C’est la zone dite « faiblement tendue » qui englobe tout le reste du territoire.

   

 

 

Apprenons maintenant à calculer le montant du PTZ 2017 !

Le nouveau prêt à taux zéro finance jusqu’à 40 % de l’achat du bien immobilier (contre 18 à 26 % avant) Il est donc calculé à partir du prix du bien qui est déterminé et plafonné en fonction de la zone géographique et de la composition du foyer.

Pour mieux comprendre, rangez vos calculatrices et observez plutôt les tableaux ci-dessous !
 

 

 

LES PLAFONDS DU PRIX D’UN BIEN NEUF, AJUSTÉS POUR L’ANNÉE 2017 :

(ILS VARIENT EN FONCTION DE LA ZONE) 

Coûts d'opérations max. en fonction de la zone et du nombre d'occupants

Exemple : Si votre foyer est composé  d'un couple avec 2 enfants achetant un logement neuf situé en zone A, le montant total  de l'opération pris en compte pour le calcul du PTZ est plafonné à 300 000 €.

En effet le montant maximal du PTZ est donc de : 300 000 x 40%, soit 120 000 €.

 

LE MONTANT MAXIMUM DU PTZ, AJUSTÉ POUR L’ANNÉE 2017 :
(nouveau POURCENTAGE unique PTZ 2017 - 40% ) 

Montants max. du PTZ 2017

 Le nouveau prêt à taux zéro permettra de financer jusqu’à 40% du montant total du bien immobilier, contre 26% maximum auparavant.  

 

 

 

Et enfin, les modalités de remboursement du PTZ 2017

Bon point ! Le PTZ  2017 offre un différé de remboursement plus important pour les ménages les plus modestes (les deux premières tranches d’imposition).
Les emprunteurs de la 1ère tranche commencent à rembourser leur PTZ  2014 au bout d’une période de 14 années, ceux de la 2ème tranche au bout de 11 années.



VOUS L’AUREZ COMPRIS, AVEC CE NOUVEAU PRÊT À TAUX ZÉRO, C’EST LE MOMENT RÊVÉ POUR FAIRE CONSTRUIRE !

Le PTZ 2017 représente en effet des avantages considérables : il a valeur d’apport personnel aux yeux de la banque, il est remboursable sur la durée en fonction de vos revenus… et est désormais prévu pour être accessible au plus grand nombre.   

Vous débordez d’envies et de projets ?
Nous croulons sous les idées et les solutions. Alors faisons connaissance !

« Prêt attribué sous conditions de ressources pour l'acquisition d'une résidence principale, sous réserves de ne pas être propriétaire d’une résidence principale dans les deux dernières années, et d’accord de la Banque. »